自転車で地域&人づくり
Boucles de l’Artois. CDF DN1
Boucles de l’Artois. CDF DN1

Boucles de l’Artois. CDF DN1

Les Boucles de l’Artois, dans le nord de la France, ont conclu mon cycle de début de saison. Je m’y suis présenté dans la continuité des autres épreuves, c’est à dire avec une forme très moyenne, mais avec la volonté malgré tout de saisir ma chance et sinon rentrer dans les points, au moins aider l’équipe au maximum. L’épreuve se découpait en trois étapes réparties sur deux jours, dont deux le samedi, avec un contre-la-montre de 23 kilmètres en ouverture.

1artois1

Je me suis beaucoup appliqué sur le contre-la-montre, avec une préparation et un échauffement minutés et de grande qualité. Je suis allé loin dans la douleur tout au long de l’épreuve, j’ai été régulier et ai bien géré mon effort. J’ai franchi la ligne avec le sentiment que je n’aurais pas pu rouler cinq secondes plus vite. Dans ces conditions, difficile de nourrir des regrets, même si je ne termine qu’à la… 117e place. Le contre-la-montre n’est définitivement pas ma discipline.

L’après-midi en revanche, l’étape présentait un profil beaucoup plus à ma convenance : sur une distance modérée du fait de l’épreuve du matin (107km) mais qui m’a paru bien assez suffisante, s’enchaînaient de longues portions venteuses et de courtes ascensions. J’ai mis un peu de temps à rentrer dans la course, puis j’ai connu une période de grâce pendant laquelle j’ai été présent dans les offensives avec les costauds de l’épreuve, malhereusement dans un temps plus faible. Cette période de grâce s’est un peu estompée dans le final, et dans le dernier tour, j’étais trop entamé pour concrétiser ma bonne volonté par une place. Je ne termine que 60e dans le ventre du peloton.

1artois3

Le dimanche a été une journée nettement plus difficile. J’ai vite compris que je n’allais pas avoir le niveau pour tenir la distance. Il restait 167 klomètres à couvrir sur un profil similaire à celui de la veille. J’ai été présent sur le début de course en prenant quelques coups qui n’ont jamais obtenu de crédit. Puis j’ai été stoppé par une crevaison de laquelle je suis rapidement revenu, mais ensuite, les sensations n’ont fait que rapidement se dégrader jusqu’à une panne moteur irrémédiable dans l’un des GPM de la journée. Je n’ai pas pu terminer : la coupure arrivait à point nommée pour redistribuer les cartes.

Voir le résumé du samedi

Voir le résumé du dimanche

1 * NUNS Thibault OCU les 295 6 km en 6h53’48” (moy. 42 861 km/h)
2 * DENZ Nico CCF à 04”
3 * ARMIRAIL Bruno ECA à 05”
4 * GRELLIER Fabien VEU à 14”
5 * BOUDAT Thomas VEU à 18”
6 MORICE Julien VEU à 42”
7 * CARDIS Romain VEU à 44”
8 CORNU Jérémy VEU à 46”
9 OLEJNIK Tomasz UPB à 49”
10 * PETERS Nans CCF à 56”

Ab BOSSIS Tom CCF