«

»

jan 24 2017

Préparation hivernale & critérium de Oiso

trainingjanv

Le détail de ma préparation jusqu’à aujourd’hui (23 janvier)

La préparation de la saison 2017 suit son cours. J’ai repris l’entraînement le 8 décembre, et j’ai roulé un peu plus de 2800 kilomètres depuis. Vous pouvez retrouver l’ensemble de ma préparation sur Strava. Si ma reprise ne devrait avoir lieu que le 27 février, sur la Tropicale Amissa Bongo (Gabon), compte tenu du calendrier de haut-niveau qui m’attend en 2017, j’ai besoin de reconstituer des bases solides après une année 2016 très légère, non tournée vers la compétition. Le bloc foncier touchera à sa fin dans les jours qui viennent pour laisser place à un travail de rythme dans le mois qu’il me reste avant la reprise des courses. Dans cet objectif, je vais participer à quelques courses régionales et nationales au Japon, car il n’y a pas meilleur entraînement que la compétition.

oiso1

5 tours en solitaire au critérium de Oiso – (c) K. Kazuma

Ce week-end, j’étais sur le critérium de Oiso (préfecture de Kanagawa), organisé sur un aller-retour d’un kilomètre au bord de la mer. Ici, les critériums sont très courts (entre 30 et 40km en moyenne) mais très intenses. Pour optimiser l’entraînement, j’ai l’habitude de venir et de rentrer chez moi à vélo, pour une journée à environ 5 heures de selle. Je n’étais pas le seul avec cette idée, puisque sur la route, j’ai croisé Sho Hatsuyama, le champion du Japon en titre, qui est venu participer à la course. Le fort vent a rendu l’épreuve tactique. Surtout venu pour faire des efforts, j’ai suivi l’attaque d’un coureur au 2e tour, et voyant que le trou se creusait, je l’ai décroché en insistant. J’ai saisi l’occasion pour tenter de tenir, mais j’ai rapidement réalisé que face au vent, je n’avais aucune chance. Cependant, si 4 coureurs sont revenus de l’arrière, jamais le peloton n’a réussi à boucher ce trou.

oiso2

Les 100 derniers mètres, trop tard pour remonter – K. Kazuma

Nous avons roulé ensemble jusqu’au final. Les deux coureurs de Leomo Bellmare Racing team présents dans l’échappée ont attaqué à tour de rôle dans les deux derniers tours. J’ai été chercher le premier d’entre eux, et à la cloche, voyant que le deuxième n’était pas dans la roue, j’ai contré violemment quand il a coupé son effort. Cependant, un quatrième coureur était intercalé et a ramené son coéquipier dans ma roue à l’abord du retour vent de dos. Il a tout de suite lancé son effort loin de l’arrivée, viré en tête et la ligne droite était trop courte pour remonter. J’ai donc terminé 3e. Je manque encore de rythme, mais je me sens déjà beaucoup plus fort que l’année dernière. Encore un peu d’application et j’aurai retrouvé mon niveau de compétiteur à temps pour la reprise sur les courses professionnelles.

Retrouvez ci-dessous la vidéo intégrale du critérium de Oiso (à partir du 5e tour) :

Les 5 premiers tours sont disponibles ici

1 Commentaire

  1. Alexandre

    Salut Tom,

    Toujours super tes articles. me réjouis de suivre via ton blog cette magnifique aventure que sera ta saison 2017. A bientot :)
    Alex

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>