«

»

mai 24 2016

A la conquête du Mont Fuji

A la suite de la coupe d’AACA, j’ai réalisé une grosse semaine d’entraînement (21h, 560km). C’était un standard assez élevé les années précédentes, mais c’est désormais plus de deux fois mon rythme de croisière habituel, au Japon. En effet, je comptabilise 5270km depuis le début de l’année, soit plus de deux fois moins que l’année dernière à la même époque. Dit autrement, c’est mon plus petit score depuis 2010 et ma saison cadet 2 !

Fatalement, j’ai perdu un peu de force, de rythme et d’endurance, mais pour autant, mes performances n’ont pas dégringolé. Sur une montée sèche, je dispose même d’environ 10 watts de plus que sur mes périodes de forme à Chambéry ou à Tusnad Cycling, alors que j’enchaînais des stages à la montagne de 25-30h hebdomadaires. C’est un constat qui me surprend totalement ! Pourquoi ? Je pense que c’est précisément grâce à ce passif, qui m’a abondamment développé la capacité cardiaque et la PMA. Avec des exercices ciblés, j’arrive à stimuler suffisamment le cardio pour qu’il retrouve le même niveau que par le passé malgré beaucoup moins de quantité. Et comme j’ai perdu un peu plus d’un kilo, je suis plus à l’aise dans la pente ! Quant à l’endurance, j’ai pu vérifier que c’était effectivement une qualité qui se conservait beaucoup mieux.

Avec les retours des beaux jours, je repars pour de longues séances sportives et touristiques. Avant-hier, je suis allé monter le Mont Fuji, par son versant nord, depuis la maison pour une boucle de 218km et 8h de selle. Au menu des réjouissances : la longue montée depuis Tokyo par la route de Doshi, traversant les monts Tanzawa (la chaîne qui se trouve entre Tokyo et Fuji) pour s’élever jusqu’à 1000m, hauteur du plateau au pied de la montagne sacrée ; le contournement du lac Yamanaka 山中湖, bien sûr l’ascension du Mont Fuji par la Subaru Line (le versant le plus facile, mais aussi le plus long – 27km – et le plus élevé – 2305m), puis le tour du lac Kawaguchi 河口湖. Je vous propose de vivre cette journée avec moi comme si vous étiez sur le vélo !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>