«

»

nov 02 2014

Ce qui va changer à partir d’aujourd’hui

En même temps que mon départ du Chambéry Cyclisme Formation, c’est bien davantage qu’une saison qui arrive à son terme. Pendant plusieurs mois, j’ai longuement réfléchi à mon avenir dans le cyclisme, et donc à mon avenir tout court. Après avoir longtemps pensé, je ne m’en cache pas, que cette saison était peut-être ma dernière, je me suis rendu compte que j’étais allé bien trop loin dans le cyclisme pour l’abandonner ainsi aussi ingratement, c’est pourquoi j’ai donné mon accord au Team Probikeshop Saint-Étienne Loire pour la saison suivante, qui, même s’il n’est plus la réserve d’une équipe professionnelle, reste un club de Division Nationale 1 particulièrement renommé.

Si la continuité semble assurée en apparence, en revanche, il s’agira probablement pour moi du plus gros tournant dans ma carrière, et un tournant probablement irrémédiable. En signant à Saint-Étienne, je fais le choix, pleinement assumé, de prendre du recul sur ma pratique sportive, en ce sens que jusqu’à cette année, je roulais tous les jours avec pour objectif d’aller plus vite.

J’ai conscience d’avoir eu la chance d’évoluer à un niveau international, d’avoir connu des dispositions exceptionnelles pour développer tout mon potentiel, mais je n’ai jamais eu la volonté de faire du cyclisme mon métier, et j’ai toujours considéré cette chance comme une formidable expérience de vie plutôt que comme une nécessité professionnelle. À partir de ce moment, je savais donc, et je l’espérais bien, que cette expérience ne perdurerait pas à l’échelle d’une vie entière, mais seulement de quelques années.

J’ai choisi de mettre un terme à cette quête infinie de la performance. Si le cyclisme est une école de la vie, et que par son biais, j’ai appris énormément de choses sur la vie, ce n’est pas la vie. Je vais donc dès à présent cesser de voir le cyclisme comme un but et commencer à le considérer comme étant un moyen.

Concrètement, qu’est-ce que cette approche va changer ? Beaucoup de choses : si je compte bien remplir mes obligations envers le club de Saint-Étienne, notamment en ce qui concerne les manches de Coupe de France et certaines des épreuves phares du calendrier national, ce vélo-là ne m’attire plus. Bien entendu, je n’ai pas perdu mon goût passionné pour la compétition et le dépassement de soi, mais je juge que celui-ci a déjà bien largement été assouvi, parfois au détriment de mes autres passions. Ce sont ces autres aspects du vélo que je compte mettre en avant à partir d’aujourd’hui.

Quoi donc ? Tout d’abord, le voyage, car j’ai appris que le vélo devenait un formidable moyen de parcourir le monde, de rencontrer des gens, d’échanger et d’apprendre, à partir du moment où l’on accepte de regarder autour de soi. Ensuite, la découverte, car reproduire un parcours déjà tracé par des milliers avant moi ne m’intéresse pas, et que je considère que faire du vélo n’a d’intérêt que si je peux en faire quelque chose de nouveau et d’inédit. Enfin, le partage, car j’estime que le sport n’existe pas que pour le plaisir immédiat qu’il apporte, mais aussi pour la beauté, l’émotion et le rêve qu’il procure… Aux autres.

Vous l’aurez compris, ces aspects peuvent être facilement résumés en un seul mot : le plaisir. J’espère que ce plaisir saura être communicatif, car de partager ici-même une grande partie de mes expériences dans le domaine du sport, est ma façon de vous remercier de me suivre au quotidien !

3 Commentaires

  1. benalikhoudja André

    Merci et bravo à toi Tom de nous faire partager tes expériences..tu les racontes et les vies si bien :) et tu nous à fait réver et voyager ..à travers tes commentaires …et ces trés beau ce que tu dis ,respect , bonne chance pour la suite à Saint-Etienne…..;)

  2. sisbos

    Merci, c’est un plaisir !

  3. Pierre

    J´aime !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>