«

»

oct 15 2014

Présentation des équipes et de la course

Le Tour de Nouvelle-Calédonie s’élance aujourd’hui, jeudi 16 octobre, depuis la plus grande des îles loyauté : l’île de Lifou. Après deux étapes, nous retrouverons la grande terre jusqu’à l’arrivée finale à Nouméa, à l’issue d’un critérium nocturne d’une cinquantaine de kilomètres, samedi 26 octobre. Entre temps, nous aurons à franchir plusieurs des spécificités locales : les grandes lignes droites de la RT1, la route nationale qui fait le tour de l’île ; les cols des transversales et notamment le col des Roussettes et le col d’Amos, les routes sinueuses et granuleuses de la côte est, et une arrivée au sommet de la mine Koniambo après douze kilomètres d’ascension.

L’an passé, pour ma première année espoir, je découvrais le Tour de Nouvelle-Calédonie dans l’équipe locale de l’Enfer du Nord. Cette année, pour ma seconde participation, je porte les couleurs de l’équipe Axial – Entreprise Pierre, aux côtés de la star locale Thierry Fondère, des métropolitains Pierre Comet et Mathieu Delarozière, ainsi que du jeune australien Kyle Thomson. 16 équipes sont au départ de la course, avec la présence de coureurs italiens, suisses, néo-zélandais, australiens, taïwanais et japonais, en plus des douze calédoniens et des métropolitains.

Le parcours

La course se déroule sur 10 jours, en 12 étapes, avec un grand départ sur l’île de Lifou et une arrivée finale dans les rues de la capitale Nouméa. Les deux premières étapes se dérouleront sur l’île et proposeront de grands circuits sans grande difficulté, avec de longues lignes droites sur des routes étroites et granuleuses, le long de plages de sable fin à couper le souffle. Le troisième jour, le circuit roulant du Parc Fayard de Dumbéa, long de 9 kilomètres, sera à couvrir à dix reprises. Le dimanche, première étape en ligne sur la grande terre et première transversale, et donc premier col de première catégorie, le col des Roussettes, que nous avions déjà emprunté l’an passé, entre Bourail et Ponérihouen. Le lendemain, l’étape la plus longue du tour avec 112 kilomètres sur la côte est, entre Poindimié et Hyènghène. Le mardi, première double journée et gros morceau au programme avec deux tronçons très compliqués : le redoutable col d’Amos en entrée, entre la Tribu de Colnett et Ouégoa ; puis une transversale très piégeuse entre Ouégoa et Koumac sur les routes de l’enfer du nord. Le lendemain, après 100 kilomètres de plaine, l’arrivée sera jugée au sommet de la mine KNS de Koniambo après douze kilomètres d’ascension sèche. Une dernière redescente sur la RT1 le long de la course, puis la dernière double journée avec notamment un contre-la-montre individuel, entre Paita et Dumbéa. Enfin, la course se concluera sur l’avenue des cocotiers au centre-ville de Nouméa pour un critérium final en nocturne sur cinquante minutes.

PARCOURS TOUR AIR FRANCE 2014 – 44e EDITION – DU 16 AU 25 OCTOBRE 2014

Date Départ Parcours Distance Arrivée
Jeu. 16 9h00 Etape 1 Tribu de Xodré – Kedeigne – Traput – Luenghoni (2 tours) 111,2 km 11h30
Ven. 17 08h00 Etape 2 Hôtel PIL – Xepenehé – Jokin – Xepenehé (2 tours) 75,3 km 09h37
Sam. 18 10h00 Etape 3 Parc Fayard – 10 Tours de Nondoué – Dumbéa Parc Fayard 94,3 km 12h10
Dim. 19 09h00 Etape 4 Bourail – Ponérihouen 107,8 km 11h48
Lun. 20 9h30 Etape 5 Poindimié – Tchamba – Poindimié – Hienghène 112,6 km 12h11
Mar. 21 10h00 Etape 6a Tribu de Colnett – Mairie de Ouégoa 53 km 11h22
14h00 Etape 6b Ouégoa – Koumac 41 km 15h07
Mer. 22 07h30 Etape 7 Koumac – Voh – Mine KNS 89,1 km 10h07
Jeu. 23 10h00 Etape 8 Poya – Bourail – Moindou 83 km 11h56
Ven. 24 09h00 Etape 9a La Foa – Moindou – La Foa – Boulouparis 72 km 10h30
13h00 Etape 9b Arène du Sud de Païta – Parc Fayard de Dumbéa CLM 10,1 km 14h30
Sam. 25 18h30 Etape 10 Critérium du centre ville (40 mins + 5 tours) 39 km 19h20

Mon équipe

Thierry Fondère
Dossard n°6

Thierry réside en calédonie depuis son enfance. Meilleur coureur calédonien depuis plusieurs années, il a porté pendant deux ans les couleurs du Centre Mondial du Cyclisme, à Aigle en Suisse. Il a terminé 2e de son tour favori en 2011, et a emmené Stéphane Reimherr à la victoire finale en 2012 mais ne l’a encore jamais remporté lui-même. Ce sera le principal objectif de l’équipe cette année.

Mathieu Delarozière
Dossard n°7

Mathieu est mon adversaire en élite tout au long de l’année puisqu’il porte les couleurs de l’AVC Aix en Provence. Professionnel pendant deux saisons chez La Pomme Marseille en 2011 et en 2012, il dispute ici la dernière course de sa carrière. Il vient de remporter une étape sur le Tour de la Réunion. Diplomé d’un brevet d’état deuxième degré, il occupe à merveille son rôle de capitaine de route.

Tom Bossis
Dossard n°8

Pierre Comet
Dossard n°9

Pierre portait cette année le maillot de l’équipe que je m’apprête à rejoindre, l’EC Saint-Étienne Loire, qu’il quitte pour l’Océane U – Top 16. Nous nous sommes donc croisés à plusieurs reprises en élite cette saison. Originaire de Pau, il est très bon grimpeur, et porte à merveille son délicieux accent du sud-ouest.

Kyle Thomson
Dossard n°10

Kyle a 19 ans et est australien. Nous l’avons appelé à la dernière minute pour remplacer un forfait dans l’équipe. Il vient pour apprendre et pour nous donner un coup de main, ainsi que pour nous faire pratiquer un peu l’anglais pendant les vacances.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>