«

»

déc 05 2013

#26 Dompierre-sur-Veyle

Vidéo disponible
(impossible à afficher ici…)

Je m’étais promis de rester calme jusqu’à la mi-course, ça a failli me coûter cher… Le premier tour passe à 47 de moyenne sous l’impulsion de Charvieu, puis ça se relève et là un mec de Tournus touche une roue devant moi, je me suis vu m’étaler dessus mais je passe à côté pour quelques centimètres. Les attaques commencent puisque ça se relève, devant on profite que Chamerat soit distancé par la chute et on ne ralentit pas, jusqu’à ce que Charvieu se mette devant. Ma course commence enfin. Juste après l’arrivée, Medhi pose une attaque sèche et personne ne réagit, je pars donc à mon tour. Je rentre rapidement et on donne tout à deux mais derrière ça donne tout pour revenir et deux kilomètres plus loin ça rentre. Je me repose quelques minutes puis à peu près au même endroit au tour suivant, je pars. Le trou est rapidement creusé malgré que je ne donne pas tout, jusqu’à ce qu’Hugo Gandelin contre et revienne sur moi. Cette fois-ci c’est plus sérieux. Scéquence nostalgie… On fait 4 ou 5 kilomètres à deux mais derrière ça roule toujours sous l’impulsion de Medhi et Antony. Les tours passent et se ressemblent, je ressors avec Théo Dupras, seul, mais ça ne casse pas. A l’endroit et au moment où on s’y attendait le moins, Axel Merle attaque et sort avec David Di Lella et Cédric Depardon. Un Charvieu et un Belleville devant : rideau. Au début, je fais beaucoup d’effort pour organiser tout ça, ça tourne un peu avec les gars de la Motte Servolex, Ambérieu, Macon, St Bonnet de Mure… Mais Charvieu et Belleville cassent tout ça. Après quelques attaques désordonées, on se résigne.

A partir de ce moment, l’échappée prend une, puis deux, puis six minutes. Devant Di Lella part seul et relègue Cédric à une minute. De notre côté, la moyenne de 41 jusqu’à maintenant baisse jusqu’à 36. On ne roule plus du tout jusqu’au kilomètre où un gars d’Ambérieu s’affole. Chamerat lance vraiment le sprint à 300m, j’hésite à le passer, puis je me décide finalement à attendre la dernière ligne droite. Virage à angle droit, de mon côté ça passe. J’accélère une bonne fois pour toutes et remonte à hauteur de son pédalier mais il se déporte à droite pour laisser passer son équipier Friley : Impossible de passer. Je vois Audric qui remonte à gauche, impuissant. Je passe donc la ligne 6e.

Quentin fait un sprint correct et termine 12e. La place dans les 10 est vraiment proche, tu tournes autour =)

La forme arrive à grands pas. J’ai été victime de la course d’équipe et de mes bonnes jambes toute la course. Mais sur les trois dernières courses en première année qu’il me reste, ça ne sera pas roulant tous les jours et j’ai pas dit mon dernier mot. Je commence le cross à Montrevel sur le circuit de la manche nationale dans deux semaines. Prêt à rentrer dans un autre monde…

Petit parenthèse spécial pour le pierrot qui fait 14 de l’étape en ligne de la finale du challenge national junior ; sans commentaire =S

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>