«

»

déc 04 2013

#8 Pressins

Samedi soir 20h, une envie soudaine de me lever tôt le landemain matin… Et me voilà au départ des championnats de l’Isère à Pressins.

Bon le niveau on ne le présente plus, CharlesPetersTodeschiniChamerat
Les deux premiers tours ça se chambre et ça fait les cons, personne ne roule… Puis Quentin Charles commence à poser une petite mine de temps en temps. Dans la 3e bosse, paf, j’attaque. Je pars avec Loic Suchet. On prend vite 25-20 secondes, puis ça se réorganise, je suis pas au mieux. Un groupe de 3 rentre avec Chamerat et Todeschini, evidemment ça laisse pas partir, c’était trop beau. Quentin Charles arrivera finalement a sortir seul et s’envole. Todeschini l’imite dans la bosse. On l’a en point de mire, on s’organise et on roule a bloc. On est déjà plus que 6. On met du temps à revenir mais on y arrive au pied de la bosse. Ca roule plus du tout. Chamerat finit par attaquer, ça se regroupe. Ca roule plus ou moins. Dernier tour. Dans un premier temps, on roule un peu, mais la bosse arrive et là tout le monde se regarde. Chamerat attaque encore. En haut de la bosse, je contre. Bouvard ramène. Ca ne roule pas du tout. J’attaque 4 ou 5 fois encore, toujours en en gardant. La dernière sera la bonne. En haut d’une petite bosse à 1km, il y a un trou entre Peters et moi et le reste du groupe. J’y vais a bloc. Je l’emmène dans un fauteuil, mais je peux faire 3. Il passe à 200m, je coince. Chamerat me passe, puis sur la ligne c’est Bouvard qui me gratte pour un vélo.

Pour une course bonus, c’est pas mal… Très tactique, parcours sympa. Bon maintenant c’est vendredi qu’il faudra être devant…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>