«

»

déc 04 2013

#2 La Roche de Glun

Aujourd’hui, pas de pression, si ce n’est essayer de prouver à tout le monde que ma victoire à St Romain n’était pas un coup de chance… On est une trentaine au départ, d’un peu partout de l’est du comité et de provence. Le circuit est un triangle avec l’arrivée au milieu de sa base, d’1km de long. La première ligne droite va vite avec vent de dos, ensuite il ya un rond point où on tourne à droite sur un long virage plongeant, seconde ligne droite avec cette fois vent de trois quarts face, un virage à droite, un coup de cul très court et 100m jusqu’à la ligne de plat. Un circuit pour gros gabarit. C’était une course aux points donc tous les 5 tours impairs les trois premiers gagnaient 5, 3 et 1 ; les tours pairs 10, 6 et 2. Au total, 50 tours sont à couvrir.

Le départ est assez rapide et les attaques se succèdent sans interruption. Je suis devant car je me méfie beaucoup, mais les jambes ne répondent qu’à moitié. Au 3e tour environ je suis Guerric qui contre et on fait un petit trou, mais on s’organise mal, on reste sur la réserve et on est revu en haut de la bosse. C’est d’ailleurs lui qui sera le premier à arriver à partir, dès qu’il a 50m, Tain bloque tout. Un mec de Bourg lès valence que j’avais jamais vu partira aux alentours du 15e tour suivi un ou deux tours après par un gars de Pont St Esprit. Pour le moment, je n’ai aucun point, j’ai posé deux ou trois mines mais rien n’est parti de mon côté, bref, un échec.
Pour les tours suivants je reste plus ou moins en retrait. j’essaie une autre stratégie. Je ne sais pas vraiment si je peux encore récupérer des points vu qu’il y a déjà trois gars devant, je ne le sais toujours pas d’ailleurs. Puis, sur une énième attaque, j’arrive enfin à partir. Seulement, Enaud, Latour et Ferragne l’ont fait avant moi. Dans ma roue, j’emmêne les battus : Desfonds pas en forme en ce moment, Mézange qui n’a pas réussi à partir, Fay qui a tenté lui aussi sa chance une bonne quinzaine de fois mais toujours revu, et un gars avec un maillot Leclerc qui venait du sud. Aux alentours du 30e tour l’homme de tête, le type de Pont St Esprit nous rattrappe, il fait la majorité du boulot mais ralentit le rythme du groupe, il a l’air éprouvé. Je me dévoue plusieurs fois pour prendre le relais mais je ne suis pas suivi. On reprend tout de même Turel qui était parti entre temps. Il attaque une première fois, je fais l’effort, je ramène les autres. Desfonds accuse le coup et lâche. On rattrape cette fois Ferragne et Latour, mais moi, c’est Guerric qui m’intéresse. Je continue à rouler et Turel pose deux ou trois sacs à nouveau. Mezange essaie de m’aider un peu mais il est juste, je suis de mieux en mieux. La cloche (euh trompette plutôt ?) sonne le dernier tour et Turel pose une dernière mine au même endroit qu’habituellement. Je mets un peu plus de temps à réagir, mais cette fois le fais plus franchement. Je lui prends un gros relais sur la partie vent de face, on a fit un petit trou, puis je tergiverse un peu, erreur. Je passe la bosse d’abord pas à fond puis quand je vois que ça fait le sprint je me mets à bloc, trop tard malhereusement, je fais 3 du groupe et donc 6 de la course, or c’était une course aux points, chose que j’avais quasiment oublié. Je ne sais donc toujours pas à l’heure actuelle ce qu’il en est de mon classement.

Dégouté pour Max qui se prend un terre-plein au premier tour. Après la course, on a foncé à Chuzelles pour voir l’arrivée de Pierre… Et on a failli le louper de peu puisque la cloche sonne le dernier tour quand on arrive. Il est encore dans le paquet. Dernier tour, il les atomise au sprint ! Il nous étonnera toujours celui-la…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>