«

»

déc 04 2013

#14 Sarras

J’ai passé tout le week-end à chercher un vélo, c’est chose faite, donc je prends le départ sans pression.

La première ascenscion se passe sans encombre, rythme régulier et peu d’accoups. En haut, on est plus que 37 coureurs d’après mes calculs.
Mais evidemment, ça ne pouvoit pas durer comme ça. C’est le moment que choisit ma patte de dérailleur pour se coincer dans les rayons. Un mec descend d’une voiture et vient m’aider. Il hallucine quand il voit la patte au dessus de la cassette, mais il arrive vite à tout remettre en ordre, et au bout d’une petite minute je repars à bloc.
Je fais 100m, et VLAN. Faux plat montant, gros vent de face. J’avale plusieurs collés, mais je ne suis qu’à un peu moins de 20km/h. Devant, le peloton est à une grosse centaine de mètres mais c’est un gouffre vu la vitesse où on roule… Je passe un groupe de tarariens en injection, Kévin Durbize prend la roue, on fait 5 ou 6km ensemble jusqu’à ce qu’on se fasse revoir par un groupe d’une dizaine en haut de la descente. Parmi eux, la moitié de tarariens.
On est vite en bas de la descente, et là rebelotte, la patte de dérailleur se rebarre. Le vélo tombe en ruine petit à petit. Même chose, une minute de perdue et 2 ou 3km pour recoller dans la bosse. Je récupère un peu puis refais péter tout ça dans un 2e pétard. Je ne suis plus qu’avec des tarariens ou presque. Dans la descente, on avale trois mecs de St Etienne, et on se présente au sprint comme ça. Un gars lance à 300m, alors je fais pareil et ai le temps d’avaler Lucas Perret un peu avant la ligne.

Verdict : 34e. Sur 63 partants et avec cette poubelle entre les jambes c’est correct.
J’achève une bonne fois pour toute le dérailleur après la ligne.
La fin de ma première partie de saison est donc fichue puisque j’ai peu de chance de revoir mon vélo avant les Rhône Alpes. Mais la fin de saison ça sera autre chose…

Ci joint une petite photo de la machine après la course… =)

Mardi 9 juin : Une fois le dérailleur du vélo 2 réparer, je recommence à rouler tranquille aujourd’hui et recasse le dérailleur à nouveau. Donc maintenant je n’ai plus de vélo et ne devrais pas en avoir pour les Rhône Alpes. Autant dire que ma première partie de saison est finie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>